Faire un prêt immobilier sans souscrire à une assurance

Juil 1, 2019 Immobilier
prêt immobilier

Faire un prêt immobilier sans souscrire à une assurance

Généralement, la souscription d’une assurance dans le cadre d’un prêt permet à la banque ou à l’organisme prêteur de s’assurer que vous réussirez bien à rembourser votre prêt. La loi n’oblige cependant pas les emprunteurs à faire cette assurance, mais certains établissements financiers refusent d’accorder le prêt sans cette garantie.

Pourquoi ne pas souscrire à une assurance emprunteur ?

Les raisons peuvent être diverses et multiples, mais dans la majorité des cas c’est le meilleur moyen de faire des économies. En effet, sans l’assurance il n’y aura pas besoin de payer une cotisation auprès de l’assureur. Dans d’autres cas, ce sont les assureurs qui refusent d’assurer votre prêt au vu de votre situation.

  • Une diminution des frais pour le crédit

Lorsque vous souscrivez à un crédit immobilier, vous aurez à payer des mensualités sur une assez longue période. De votre côté, le calcul mensualité pret immobilier doit, au moins, prendre en compte le montant de vos revenus et les taux d’intérêt appliquer. Votre budget mensuel pourrait être considérablement diminué si vous y rajoutiez le montant des cotisations d’assurance. Ne pas souscrire à une assurance emprunteur est par conséquent un moyen considérable de réduire le cout global de votre emprunt. Il existe également des cas où l’assureur demande un cout très élevé pour l’assurance, notamment si vous êtes une personne âgée ou encore présentant un état de santé dégradant.

  • Les options qui s’ouvrent à l’emprunteur

Des conventions existent pour favoriser l’accès du public à l’emprunt. Suivant les dispositifs de ces conventions, il faut que l’assureur étudie tous les dossiers de demande d’assurance, quelle que soit la situation de la personne qui souhaite souscrire à une assurance emprunteur. L’assureur n’est cependant pas tenu d’accepter d’assurer tout le monde. Si une telle situation se produit, la personne qui souhaite emprunter est redirigée vers sa banque pour trouver des solutions alternatives. Plusieurs établissements financiers acceptent d’octroyer le prêt immobilier sans assurance, mais une autre forme de garanties sera alors établie entre le prêteur et l’emprunteur.

Les solutions alternatives à l’assurance emprunteur

Il existe trois solutions qui vous permettront de ne pas souscrire à une assurance emprunteur pour faire un prêt immobilier. En général ce sont les banques et les organismes de crédits qui proposent ce type de solution à l’emprunteur.

  • Le nantissement comme garantie du prêt

C’est une solution que la plupart des organismes de crédit acceptent. Il s’agit pour l’emprunteur d’apporter en garantie un bien mobilier ou immobilier, un placement financier, ou un contrat d’assurance-vie. Si l’emprunteur faillit à ses obligations de remboursement, la banque ou l’organisme de prêt se servira sur ses fonds nantis.

  • L’hypothèque et ses risques

Il est possible de faire hypothéquer un bien immobilier pour obtenir un prêt immobilier auprès d’une banque. Le plus gros risque est celui de perdre son immeuble. Cette solution n’est pas très avantageuse, car les organismes de prêt n’accordent généralement qu’un montant inférieur à la moitié de la valeur du bien hypothéqué pour le crédit immobilier.

  • Une caution solidaire et personnelle

Il s’agit pour l’emprunteur de demander à une personne tierce de se porter garant du remboursement du prêt immobilier auprès de la banque. En cas de défaillance, cette personne se verra obligée de rembourser une partie ou la totalité du prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *